mercredi 13 juillet 2011

Une relique de la fête de la Fédération

Un historien local vient de retrouver dans le grenier de la mairie de Quintigny, petite commune jurassienne de 200 habitants, un drapeau d'époque révolutionnaire, qui d'après le conservateur des antiquités et des objets d’art du Jura daterait de 1790 et aurait été déployé lors de la Fête de la Fédération, première fête du 14-Juillet.


Cette analyse se fonde sur l'examen des clous « faits main », de la toile, des inscriptions de forme ancienne et de la technique de broderie dîte « passé simple ».

Il s'agit d'une bannière, rouge au recto et portant l'inscription Valeur & bonne foi et blanche au verso avec l'inscription Dieu et la Patrie. Elle aurait flotté à Belfort, à 160 km de Quintigny, pour les obsèques du général Lecourbe en 1815.

La commission des objets mobiliers du Jura devait décider ces jours-ci de l’avenir de la pièce. À terme, elle pourrait être classée au titre des monuments historiques, avec l’aval du ministre de la culture.

mardi 12 juillet 2011

Un cahier de devoir de vacances vexillologique !

Les éditions La Martinière jeunesse viennent de publier un amusant “cahier d'activité” sur les drapeaux destiné aux enfants de 6 à 8 ans.

Pour tout savoir sur les drapeaux du monde entier avec des jeux, des devinettes, des coloriages, 20 stickers, un puzzle et 2 posters.


Faire le tour de la planète en s'amusant ? Rien de plus simple ! Embarque pour ce voyage à la découverte des drapeaux du monde et apprends non seulement à les reconnaître, mais aussi à comprendre leur fabuleuse histoire. Et grâce à des devinettes, des découpages, des coloriages et de nombreux stickers, fais travailler tes méninges, exerce ton imagination et affine tes talents de dessinateur.

lundi 11 juillet 2011

Guerre des drapeaux en Belgique

Un groupuscule jusque là inconnu Alliantie voor een tweetalig Brabant (A2B) [Alliance pour un Brabant bilingue] s'est illustré durant quelques minutes lundi 11 juillet en remplaçant, sur l'hôtel de ville de Bruxelles, sur la place de la Paix, à Crainhem, et à la Butte du Lion de Waterloo, le drapeau flamand par l'ancien drapeau du Brabant unifié.
Il s'agit d'ailleurs d'une version “politique“ du drapeau de cette province disparue depuis le 1er janvier 1995, puisqu'il est bordé d'un fin liseré jaune et rouge. Cette version a déjà été aperçu lors de manifestations en faveur de l'unité de la Belgique, et ce depuis 2008.

dimanche 10 juillet 2011

Indépendance du Soudan du Sud

Le Soudan du Sud a accédé hier, 9 juillet 2011, à l'indépendance en se séparant de la République du Soudan.


À cette occasion, a été officiellement adopté le drapeau que ses partisans utilisait officieusement depuis plusieurs années et qui était à l'origine l'emblème utilisé par l'Armée populaire de libération du Soudan qui luttait pour l'indépendance de la région. Il s'inspire du drapeau du Kenya en en reprenant la composition et les couleurs.

Comme souvent, il en existe une description symbolique: le noir représente l'identité du peuple, le rouge le sang versé dans la lutte pour l'indépendance, le blanc la paix et le vert l'agriculture et les ressources naturelles. L'étoile jaune signifie l'optimisme du peuple sur un triangle bleu figurant le Nil, mais aussi l'étoile du berger qui guide le peuple ou la Vierge Marie (le Soudan du Sud étant un pays à majorité chrétienne).

samedi 9 juillet 2011

Toujours la question du drapeau calédonien

Le premier ministre François Fillon a assuré vendredi 8 juillet que les deux drapeaux kanak et tricolore, contestés par une partie du personnel politique calédonien, continueraient à "flotter" sur le Caillou dans l'attente d'un drapeau commun.

Levée des deux drapeaux lors de la visite
de F. Fillon en Nouvelle-Calédonie
en juillet 2010.
Notez la flamme tricolore avec la croix de Lorraine
rouge, souvenir du fait que le territoire
fut la troisième colonie de l'Empire
à rejoindre la France libre, dès 1940. 
Lors 9e comité des signataires de l'accord de Nouméa (1998) qui vient de se tenir dans une annexe de l'Hôtel de Matignon où avaient été signés, en 1988, les accords de Matignon qui avaient ramené la paix sur le Caillou, a abordé la question sensible du drapeau calédonien.

A l'origine de la crise politique, le choix de deux drapeaux comme emblèmes du Caillou, soutenu par l'alliance au pouvoir (Rassemblement-UMP, une formation minoritaire de droite et deux partis indépendantistes) est vivement contesté par Calédonie ensemble (CE, droite) et le Palika (indépendantiste, membre du FLNKS).

"Les deux drapeaux continueront à flotter jusqu'à ce que la recherche en commun de ce signe identitaire, prévue par l'accord de Nouméa, aboutisse", a annoncé M. Fillon. Il a assuré que "toutes les décisions seraient prises" pour que les deux drapeaux apparaissent sur "tous les bâtiments publics" comme les gendarmeries, casernes et services des douanes.

vendredi 8 juillet 2011

Drapeau étranger et principe de neutralité du service public

Le tribunal administratif de Lyon vient de demander, le 6 juillet 2011, au maire de Vaulx-en-Velin (Rhône) de retirer sous 48 heures le drapeau palestinien flottant au fronton de la mairie depuis juin 2010.

Le tribunal administratif (décision intégrale ici) a suivi les conclusions du rapporteur public, le 29 juin, selon lesquelles la prise de position du maire de Vaulx en Velin « méconnaît le principe de neutralité du service public reconnu par le conseil constitutionnel et empiète illégalement sur les attributions de l’Etat auquel la constitution confie seul le soin de déterminer et d’exprimer la politique étrangère ».

Ce point de vue est celui du préfet du Rhône qui avait demandé deux fois au maire de retirer le drapeau palestinien installé devant l’hôtel de ville depuis juin 2010. Il s’y était opposé dans un courrier daté du 15 mars 201. C’est cette décision qui a été annulée par le tribunal tribunal administratif de Lyon, qui demande le retrait du drapeau palestinien dans les 48 heures. Le maire de la ville invoquait notamment la nature pacifique et civique du drapeau « sans propagande politique ».
Le tribunal a cependant estimé que compte tenu des prises de positions du maire en lien avec le conflit israelo-palestinien, le préfet du Rhône « est fondé à soutenir que le maintien à titre permanent du drapeau palestinien devant la mairie est contraire au principe de neutralité des services publics auquel est soumise la commune ».

samedi 2 juillet 2011

Le lancer de drapeau se féminise !

Pour la première fois une femme à participé à une fête fédérale suisse de lancer de drapeau.

Ce sport typiquement helvétique consiste à agiter un drapeau d'un format donné de droite à gauche, à l'envoyer en l'air et à le rattraper par le manche. Il était jusqu'à présent exclusivement masculin. Mais cette année, Erna Fischbacher, première femme à lancer le drapeau, participait à l'événement.

Selon le règlement en vigueur jusqu'en 2009, le lancer du drapeau ne pouvait se faire qu'en costume. Les femmes auraient donc dû porter leur tenue traditionnelle. Mais avec la jupe, il est impossible de faire passer le drapeau entre les jambes. Depuis le changement de règlement, Erna Fischbacher lance le drapeau en pantalon en en gilet. A Naters (VS) en 2009, elle a écrit une page de l'histoire de cette tradition suisse: pour la première fois, une femme a été notée dans un concours.